Épilation ou dépilation ?

Épilation ou dépilation ?

En terme de beauté il existe des dizaines de mots à connaître afin de savoir de quoi on parle. Lorsqu’il est question d’esthétique et d’épilation, la problématique est la même. On confond souvent épilatoire et dépilatoire, épiler et dépiler, mais en réalité quelle est la vraie différence ?
Doit-on parler de crème épilatoire ou dépilatoire ? Va t-on se faire épiler ou dépiler chez l’esthéticienne ?
Au premier abord nous sommes souvent certains de la réponse mais qu’en est il réellement ? Petit retour sur deux mots très proches mais à la signification complètement différente.

L'épilation :

Votre esthéticienne vous parlera beaucoup plus facilement d’épilation que de dépilation et pour cause ; lorsque l’on parle d’épilation, il est question d’enlever, d’arracher ou de brûler, dans le cas de l’épilation électrique, volontairement les poils d’un ou plusieurs endroits du corps.
La personne qui va se faire épiler choisi librement d’aller faire retirer les poils qu’elle trouve disgracieux par une technique ou une autre de son choix, elle ne subit en aucun cas sa perte de pilosité mais la provoque.

La dépilation :

Lorsqu’il est question de dépilation, on parle alors plus souvent d’une maladie ou d’une pathologie qui va faire tomber le poil et ce quoi qu’en pense son propriétaire.
On parle alors d’une maladie qui aurait complètement dépilée quelqu’un puisque cette action n’est pas motivée pas un choix, elle ne résulte en aucune façon de l’action d’une personne, mais est subit.
On parle également de crème dépilatoire puisque ce type d’épilation permet de faire tomber le poil par l’action d’un composé chimique. La pilosité n’est en aucun cas retirée, mais elle tombe comme dans le cas d’une maladie, c’est la particularité du nom de ce produit qui permet une chute presque instantanée de la partie haute du poil sans toucher à sa racine.

Il est donc totalement inapproprié de parler de dépilation en institut ou de dépilation esthétique.